Présentation de la candidature de Cracovie – SPECQUE 7 /12 septembre 2003

Présentation de la candidature de Cracovie – SPECQUE 7 /12 septembre 2003

Depuis  1998,  la  Simulation  du  Parlement  européen  accueillie  dans  un  nombre  des  villes  tant canadiennes  qu’européennes,  contribue  à  former  les  étudiants  à  la  pratique  de  la  politique européenne.  Dans  le  contexte  de  l’évolution  de  cette  dernière  suite  au  prochain  élargissement  de l’Union  européenne  prévu  en  2004,  la  candidature  de  Cracovie  pour  la  sixième  édition  de  la SPECQUE  ouvre  une  opportunité  d’organiser  une avant-première  du  débat  parlementaire  tel  qu’il se concevra au lendemain des prochaines élections au Parlement européen.

Cracovie répond aux critères de base requis pour y envisager  la  Simulation:  la  ville  constitue  à  la
fois un centre historico-culturel majeur et le siège des autorités régionales. Ses valeurs touristiques sont également indéniables. Fondée  au  VIIIe-IXe  siècle,  Cracovie  est  devenue  la  capitale  du  Royaume  de  Pologne  en  1038.
Reconstruite  après  l’invasion  tartare  au  XIIIe  siècle,  la  ville  a  gardé   son   aspect   gothique concurrencé  par  les  constructions  issues.  En  1364,  le  roi  Casimir  le Grand  y  a  fondé  l’université  –  seconde  en  Europe  centrale.  Le  transfert  du  centre  administratif  à Varsovie  intervenu  à  la  fin  du  XVIe  siècle n’a  pas  fait  perdre  à  la  ville  sa  qualité  de  capitale culturelle  de  Pologne.  La  ville  constitue  un  des  12   endroits  inscrits  par  l’UNESCO  sur  la  Liste  du Patrimoine Culturel Mondial.

Cracovie  apparaît  de  loin  la  première  ville  à  visiter  en  Pologne.  L’ensemble  architectural  dans l’enceinte de la Cité recouvre des centaines de vestiges du Moyen-Age, de la Renaissance et des époques plus récentes: anciens immeubles, églises, palais, Halle aux Draps, etc. Le château royal de Wawel situé sur une colline du même nom au bord de la Vistule domine sur la vielle Cracovie. Le quartier juif de Kazimierz garde son climat d’antan avec ses synagogues dont la plus ancienne date du XVe siècle, l’unique en Europe cimetière juif en style de la Renaissance. Située à 10 km de Cracovie,  la  mine  de  sel  Wieliczka exploitée  depuis  le  Moyen-Age  représente  un  monument  de culture  unique  dans  son  genre.  La  présentation  complète  des  attraits touristiques  de  la  ville  candidateprendrait un volume démesuré, aussi le présent dossier n’en fait qu’un aperçu. Autrefois capitale de Pologne, Cracovie reste le chef-lieu de la région de Malopolska et la principale ville au sud de Varsovie. Pour plus d’informations sur Cracovie (en anglais) – http://www.krakow.pl/en/

Cérémonie d’ouverture
La cérémonie d’ouverture de la SPECQUE envisagée le 8 septembre 2003 p
ourrait avoir lieu dans le  prestigieux  amphithéâtre  du  Collegium  Novum  de  l’Université  Jagellon  (www.uj.edu.pl)  situé  à  5 minutes à pied de l’hôtel. Le bâtiment construit dans le style néo-gothique enferme un riche décor; la cérémonie d’ouverture de l’année universitaire ainsi que nombreuses conférences internationales y sont organisées. Le projet de la Simulation à Cracovie bénéficie d’ores et déjà du patronage de l’Université Jagellon.

Activités parlementaires
ƒSéances plénières et réunions de commissions parlementaires. Les séances plénières auraient lieu au Palais Wielopolski où se trouve présentement la Mairie de  Cracovie.  Situé  à  10  minutes  à  pied  de  l’hôtel,  le  bâtiment date  du  XVIe  siècle,  à  l’originec’était une video porno résidence aristocratique. Cette année, les réunions du Conseil de l’Europe et de la Commission européenne s’y sont déroulées. La salle principale est décorée en marbre et bois. Elle est insonorisée et sa capacité est de 120 personnes (journalistes exclus). Les réunions des commissions parlementaires se feraient également au Palais, 4 salles de capacités suffisantes seraient mises à la disposition de la SPECQUE. Le projet de la Simulation bénéficie, parmi les autres,  du  patronage  du  Maire  de  Cracovie. L’alternative  au  Palais  Wielopolski  serait  soit  le nouvel amphithéâtre de l’Université Jagellon,  dont l’achèvement est terminé en automne 2002, ou bien une des salles de l’Académie d’Economie.
ƒ
Réunions des groupes politiques.
La solution la plus opportune serait d’organiser les réunions des groupes à l’hôtel Campanile. Il dispose  en  effet  de  6  salles  de  capacité  suffisante   qu’il   mettrait   à   la   disposition   des commissions.
L’alternative seraient les locaux de l’Académie d’Economie où les salles de l’hôtel Cracovia.